Conférences Connexion

2282, rue des Crocus
Longueuil (Québec)  J4N 0E7

Téléphone : 438 877-6842
Courriel : info@conferencesconnexion.com

Conférences Connexion S.E.N.C. | Tous droits réservés 2019.

  • Facebook - White Circle

La CDC Vallée de la Matapédia,
 

Santé mentale Québec Bas-St-Laurent
 

et les Conférences Connexion
 

vous invitent à

MON MONDE À MOI

JOURNÉE DE FORMATION
SUR LES JEUNES ET LA SANTÉ MENTALE

le 9 novembre 2018

à la Salle Jean-Cossette, AMQUI

...

Des ENFANTS aux
COMPORTEMENTS SEXUELS INTRUSIFS

Des ADOS, des SUICIDES et la série
13 REASONS WHY?

AUTISME

CONSOMMATION

LA FRAGILITÉ ÉMOTIONNELLE DES GARÇONS

...

 

5 sujets d’actualité
7 experts terrain de grande qualité
2 témoignages éclairants
 
Des expertises pour mieux comprendre
Des outils pour mieux intervenir

...

Voilà de quoi est faite cette journée de formation sur les jeunes et la santé mentale intitulée «MON MONDE À MOI», à laquelle vous êtes chaleureusement invités le 9 novembre prochain à Amqui.
 

...

UNE JOURNÉE POUR TOUS CEUX

QUI TRAVAILLENT AVEC LES JEUNES

Chaque année, des centaines de professionnels des écoles, des policiers, des intervenants des organismes communautaires, des éducateurs spécialisés, des psychoéducateurs, des professionnels des CIUSSS et des Centres jeunesse, des médiateurs familiaux, des travailleurs sociaux et de rue et plusieurs autres professionnels encore assistent fidèlement à ces journées sur les jeunes et la santé mentale. Ces journées s’adressent à toutes celles et ceux qui travaillent de près ou de loin avec les jeunes.

 

Vous trouverez CI-DESSOUS la PROGRAMMATION et toutes les INFORMATIONS relatives à cette journée de formation (coûts, modalités d’inscription, etc.). 

Nous espérons que cette programmation vous inspirera autant qu’elle nous inspire!

PROGRAMMATION

7h30   ACCUEIL ET ENREGISTREMENT
 

8h10   MOT DE BIENVENUE 
 

8h20   LE MONDE DES ENFANTS AUX COMPORTEMENTS SEXUELS INTRUSIFS

 

Ils sont trop jeunes pour être traduits en justice, trop à risque pour les foyers d’accueil qui hébergent d’autres enfants et leurs comportements sont trop inquiétants pour être ignorés.

 

Certains font des attouchements. D’autres passent carrément à la pénétration avec les doigts ou des objets. Leurs victimes? Des enfants.

 

Pourtant, ils n’ont eux-mêmes qu’entre 7 et 12 ans.

 

Les enfants aux comportements sexuels intrusifs n’ont pas tous été victimes d’agressions sexuelles. Le problème se situerait ailleurs. Mais où? Et peut-on les aider avant que leurs gestes deviennent criminels?

 

Au Canada, tous les yeux sont tournés vers le Ciasf et sur cette thérapie de groupe pour les enfants sexuellement intrusifs, qui n’existe nulle part ailleurs.

 

Pour vous, Tatou Parisien du Centre d’intervention en abus sexuels pour la famille (Ciasf) monte sur scène.

 

Tatou Parisien est travailleuse sociale et la rédactrice du programme thérapeutique qui s’adresse à ces enfants. Cette experte est passionnée. Des explications sur le phénomène tabou des enfants sexuellement intrusifs et des outils pour aider tous ceux concernés, elle en a.

 

Aujourd’hui, elle les partage avec vous.

Tatou Parisien est travailleuse sociale et psychothérapeute, mais aussi rédactrice du programme thérapeutique pour les enfants aux comportements sexuellement intrusifs du CIASF.

 

Le Ciasf est un organisme communautaire présent depuis 29 ans en Outaouais, qui a pour mission de contrer l’abus sexuel envers les enfants en offrant des services spécialisés de thérapie, de prévention et de sensibilisation aux familles, ainsi qu’à toute personne confrontée à cette problématique. L’équipe du Ciasf travaille en collaboration avec ses partenaires des Centres jeunesse, du milieu scolaire et les familles.

 

9h20   L'EFFET «13 REASONS WHY»

La série est devenue virale en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Et le sujet au cœur de l’histoire qu’elle raconte, aussi.

 

13 Reasons Why parle du suicide d’une adolescente, Hannah Baker, qui laisse derrière elle des cassettes audio pour expliquer son geste. C’est lourd, comme sujet. Et pourtant, la série est extrêmement populaire chez les ados.

 

Pendant que les jeunes se tapent les épisodes en rafale, des parents, des organismes et des intervenants, eux, s’inquiètent sérieusement des effets de cette série sur les ados.

 

Selon certains animateurs radio et chroniqueurs, l’inquiétude est exagérée. Cette série est une bonne chose, disent-ils, enfin il n’y a plus de tabou sur le suicide! D’un autre côté, des intervenants scolaires auraient apparemment dû prendre des mesures d’urgence pour protéger certains jeunes...

 

S’inquiète-t-on à tort ou à raison? L’effet «13 Reasons Why» est-il réel? Et comment aborder le suicide d’Hannah Baker – simple personnage de fiction pour vous et moi, mais beaucoup plus que cela pour certains jeunes - avec les ados?

 

On fait le point avec l’Association québécoise de prévention du suicide, aussi connue sous le nom de l’AQPS. Interpellés par des intervenants terrain et les médias, ils sont allés au front. Des réponses, ils en ont.

 

Catherine Rioux, sociologue de formation et coordonnatrice des communications à l’AQPS et Sébastien Pelletier, conseiller à la formation à l’AQPS également, sont ici aujourd’hui.

 

Le duo est impatient d’entrer dans le vif du sujet avec vous.

Avec plus de 30 ans d'expertise reconnue, l’AQPS élabore des contenus de formation sur la prévention du suicide et réalise des événements et des campagnes de sensibilisation d'envergure. L’équipe travaille en étroite collaboration avec les chercheurs et les intervenants terrain sur la prévention du suicide.

 

Catherine Rioux est sociologue de formation et coordonnatrice des communications à l’AQPS. Sébastien Pelletier travaille comme conseiller à la formation pour l’AQPS. D’abord intervenant de première ligne au Centre de prévention du suicide de Québec, Sébastien Pelletier a ensuite eu l’occasion d’agir à titre d’agent de formation et d’initier près d’un millier d’intervenants à l’intervention auprès de la personne suicidaire.

10h20   Pause café

 

10h50   LE MONDE SELON MIA

 

Comment les jeunes autistes perçoivent-ils le monde qui les entoure? De quelle façon leur cerveau, configuré autrement, traite-t-il l’information? Quelles sont leurs forces? Comment comprendre le stress et les réactions que génèrent chez eux les situations imprévisibles? Comment intervenir avec ces jeunes dans des moments de crise?

 

Marjorie Lavoie est une psychologue innovante qui a une bonne expérience auprès des jeunes autistes. Hugo Lambert, lui, est un intervenant spécialisé auprès des jeunes aux besoins multiples et complexes, qui a une solide expérience auprès de ces jeunes. Ils répondront à toutes ces questions et bien plus encore.

 

Le duo est dynamique et il a les deux pieds bien ancrés sur le terrain. Ensemble, ils vous feront entrer dans le monde des jeunes autistes.

 

Et Mia? Ah! Le monde de Mia, lui, est fait de musique. Cette jeune autiste a 17 ans. Elle est magnifique. Et elle est parmi nous.

 

Mia vous décrira elle aussi son monde, dans ses propres mots. Et il y a fort à parier que vous resterez… sans voix!

Marjorie Lavoie est docteure en psychologie. Elle a entre autres travaillé comme psychologue scolaire auprès des jeunes autistes à Chicoutimi dans une école spécialisée en TSA ainsi qu’au Centre-Ressource de la Polyvalente Dominique-Racine, un centre spécialisé pour la clientèle ayant une DI et celle présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Marjorie est art thérapeute et elle enseigne la psychologie à l’Université du Québec à Chicoutimi.

 

Hugo Lambert œuvre comme intervenant auprès des jeunes et leurs familles depuis plus de 20 ans. Il est dirigeant et consultant clinique chez Social Réseau Solution, une entreprise spécialisée dans l’intervention auprès des jeunes et des familles, dont les jeunes qui présentent un TSA. Hugo a également développé une expertise dans la création et la coordination d’interventions en partenariat pour répondre aux besoins des jeunes qui vivent des situations complexes.

12h15   DINER – À L’EXTÉRIEUR

13h30   «OH BOY!»

 

Certains disent que les garçons sont porteurs de grandes fragilités émotionnelles. Certaines seraient même intimement liées à leur biologie.

 

Vraiment?

Quelles sont ces grandes fragilités que portent nos garçons? D’où viennent-elles? Quel impact ont-elles sur leur comportement? Et en quoi l’école s’avère-t-elle être un lieu particulièrement révélateur des fragilités des jeunes gars?

 

C’est avec grand plaisir que nous annonçons le retour sur scène de Christian Véronneau, ce professeur de physique et de biologie que vous avez tant aimé la dernière fois!

 

Pour vous, il explique.

 

Ce brillant vulgarisateur des comportements des jeunes vous fera voir le monde des garçons sous un autre jour.

 

14h30   PAR PITIÉ, MONSIEUR LOCAS

 

Pendant des années, Carol Locas a pris en filature des membres des groupes criminalisés. Et il a longtemps travaillé à la section de la sensibilisation aux drogues.

 

Un jour, cet ex-policier de la GRC s’est posé une question toute simple : «qui sont tous ces jeunes qui prennent ces drogues?». Pour le savoir, il est allé à leur rencontre.

 

Jusqu’à maintenant, 2 497 jeunes lui ont ouvert les portes de leur monde.

 

Depuis, des textos le suppliant de les aider à se sortir de leur enfer, il en reçoit tous les jours. Certains de ces jeunes sont des virtuoses de musique. D’autres étaient des premiers de classe promis à un brillant avenir.

 

Les blessures qui les ont fait couler sont parfois surprenantes. Et souvent, elles sont loin d’être aussi évidentes qu'on le pense. Mais l’ex-policier a l’œil pour les repérer.

 

Explication d’un ex-policier à l’expertise aussi riche qu’atypique.

 

Ce n’est pas tout! Carol est accompagné de Gabriel, qui vous montrera de quoi son monde est fait. Témoignage d’un jeune combattant qui s’est battu pour récupérer sa vie.

Carol Locas a travaillé 34 ans à la GRC. Il a participé à plusieurs types d’enquêtes policières, dont les stupéfiants, la contrebande, les droits d’auteurs et marques de commerce. Depuis 20 ans, il accompagne des jeunes qui ont un problème de consommation et leurs parents, pour qui il se rend disponible 24/7. Il est bénévole au centre Le Portage et il donne également des conférences dans les écoles du Québec.

 

15h45   FIN DE LA JOURNÉE. MERCI!

 

Coûts

Les 100 premières personnes à s'inscrire bénéficieront du tarif pour inscription hâtive:

  • Professionnels: 92.20$

  • Étudiants/Organismes communautaires: 54.60$

Le tarif régulier sera appliqué à partir de la 101e inscription:

  • Professionnels: 160$ + taxes (183.95$)

  • Étudiants/Organismes communautaires: 93$ + taxes (106.92$)

  • Visionnement en ligne (webdiffusion en simultané): 375$ + taxes (431.14$)

...

Date et lieu

Le 9 novembre 2018

 

Salle Jean-Cossette
95, avenue du Parc
Amqui, QC
G5J 2L8

...

Modalités d'inscription

Les inscriptions se font en ligne. Il suffit de cliquer ici pour vous inscrire via la plateforme Eventbrite. Vous verrez, c’est très simple! 

 

Les modes de paiement suivants sont acceptés :

  • paypal (vous pouvez utiliser un compte existant ou en créer un);

  • cartes de crédit (vous n'avez pas à créer un compte);

  • *chèque.

 

Si vous payez par chèque, il suffit de :

  1. vous inscrire en ligne;

  2. faire un chèque à l'ordre des CONFÉRENCES CONNEXION S.E.N.C;

  3. l'acheminer à l'adresse suivante:

 
LES CONFÉRENCES CONNEXION S.E.N.C
2282, des Crocus
Longueuil, QC,
J4N 0E7

...

Politique de désistement et de remboursement

Changement de participant?

Pas de souci! Il suffit de nous téléphoner pour nous le dire. 438 877 6842. 

Il est important que le nom du participant corresponde au nom que nous avons sur notre liste. 

 

Des imprévus, ça arrive!

C’est pour cette raison que nous avons une politique de remboursement, d’annulation et de désistement! 

Vu la popularité des journées conférences sur les jeunes et la santé mentale, toute personne officiellement inscrite sera facturée, à moins de nous aviser d'un désistement au moins 7 jours avant l'événement.

Des questions? Contactez-nous!

Si vous avez de la difficulté à vous inscrire ou pour toute question, n’hésitez pas à contacter Jennifer Letarte des Conférences Connexion à info@conferencesconnexion.com. Ou encore de vive voix au 438.877.6842.

 

Elle se fera un plaisir de vous assister dans votre inscription ou de répondre à vos questions! =)

On ne se connaît pas encore?

L’équipe des Conférences Connexion organise des journées de formation sur les jeunes et la santé mentale depuis maintenant 12 ans.

 

Elles s’adressent à tous ceux qui travaillent de près ou de loin avec les jeunes. 

Des centaines d’enseignants, des policiers jeunesse, des intervenants des organismes communautaires, des éducateurs spécialisés, des psychoéducateurs, des professionnels des CIUSSS, des intervenants des Centres jeunesse, des travailleurs sociaux, des psychologues, des criminologues, des médiateurs familiaux, des travailleurs de rue et plusieurs autres professionnels encore assistent fidèlement à ces journées sur les jeunes et la santé mentale.

 

Au cours des 12 dernières années, nous avons plongé au cœur de plus de 90 sujets avec plus de 120 experts de tous les domaines.

 

Chaque fois, ces journées font de nous de meilleurs professionnels. Et, sans aucun doute, de meilleurs humains.

 

Il est là, le véritable succès de ces journées! 

Au plaisir de vous voir le 9 novembre prochain!

 

La CDC, Vallée de la Matapédia
Santé Mentale Québec Bas-St-Laurent
&
L’Équipe des Conférences Connexion !